A 17 Km au nord d’Agadir, un projet d’envergure prend corps dans cette jeune station balnéaire. Avec, comme porte étendard, un spectaculaire parcours en surplomb de l’Atlantique.
Tagazout le 17Qui a osé dire qu’il n’y avait plus rien à dire – ni à écrire – sur Agadir ? La plus emblématique des stations balnéaires marocaines faisait certes moins la ‘’Une’’ de l’actu golfique depuis 2010,  date de la création du golf de l’Océan,  au point  laisser croire qu’elle pouvait s’installer dans la douce torpeur  atlantique.  Il n’en était rien. Un souffle nouveau est venu enthousiasmer le regard  avec le développement progressif de Taghazout Bay, à 17 Km au nord de la cité gadiri.

A 20 minutes d’Agadir, et donc, à 40 minutes de son aéroport,  un projet d’envergure prend corps à mesure. Il s’inscrit dans le plan Azur et la vision 2020 définie par le Royaume du Maroc. La station qui veut asseoir sa réputation internationale s’étend sur superficie de 615 Ha, le long d’une bande côtière de 4,5 Km d’une beauté exceptionnelle, le tout adossé à un arrière pays riche et authentique truffé de collines plantées d’arganiers.

S’appuyant sur de grandes enseignes internationales de l’hôtellerie de luxe, mais aussi sur la création d’une médina, d’un village de surf, etc.., l’ambition de Taghazouy Bay est de développer le tourisme dans la région. La station va proposer, à mesure, une grande variété de produits et de multiples activités dans les domaines sportifs, de la nature et de la découverte.

Deux balcons sur la mer

Et comme au plan sportif, le fer de lance local c’est le golf, implicitement le porte étendard  cette baie de Taghazout est évidemment un parcours. Et quel parcours !  Il a été ainsi fait appel à Kyle Philipps, un architecte de renommée internationale  qui a dessiné sur 76 Ha un superbe Par 72 en surplomb de l’Atlantique.

Les greens sont en effet perchés à 80 m. d’altitude, avec plusieurs trous spectaculaires offrant des vues imprenables  sur l’océan. Précision : son nom de baptême ne doit pas être confondu avec celui de la station.  Le Golf de Tazegzout signifie en berbère ‘’verdure’’. Et ce balcon sur la mer se double, depuis ce printemps,  d’une autre avancée avec vue privilégiée sur l’Atlantique, un hôtel*****,  le Hyatt Place. Le rêve quoi… !

Dans un très proche avenir, Taghazout Bay va indiscutablement renforcer la destination Agadir, qui au plan golfique proposait déjà une offre remarquable (voir ci après). Et si on observe que cette ville du sud-ouest marocain se situe à 230 Km de Marrakech  (2H et ½ par l’autoroute) dotée d’une bonne dizaine de clubs*, mais aussi à 170 Km d’Essaouira (un 18 trous) on se dit que les T. O vont proposer de plus de plus de packages qui s’avéreront réellement alléchants.

 

L’offre golfique d’AgadirOuvert en 2010, le Golf de l’Océan a déjà reçu des joutes internationales

Si l’on excepte le golf royal qui est interdit au grand public, même s’il a reçu les Pros de l’European Tour lors du Trophée Hassan II, l’offre, à Agadir même, a remarquablement  évolué ces dernières années.

Lancé en 1991, le golf des dunes (27 trous) a été renforcé par la création en 1999 du golf du soleil (36 trous). Puis, en 2010 est apparu le Golf de l’Océan (ci-contre) qui présente  3 parcours de 9 trous et  a notamment reçu, ces dernières saisons, une étape du Ladies European Tour. Mentionnons enfin pour mémoire le vénérable Royal golf d’Agadir, un joli 9 trous créé en 1951.

Roland Botella

*Voir Golf Rhône Alpes n°76